CLS shareholders 2020
Flash Info 03/02/2020

Nouveaux actionnaires pour CLS et 100 millions d’euros levés par notre filiale Kinéis pour la première constellation européenne de nanosatellites dédiée à l’IoT

Nouveau tour de table pour CLS : ARDIAN et IFREMER cèdent leurs parts à la CNP, le CNES reste actionnaire significatif

centre des opérations CLS

CLS, spécialisée dans le développement de solutions dédiées à l’étude, à la protection de notre planète et à la gestion durable de ses ressources, voit son tour de table renouvelé.

Ardian, un des leaders mondiaux de l’investissement privé, et l’Ifremer (Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer), annoncent officiellement la cession de leur participation minoritaire à la CNP (Compagnie Nationale à Portefeuille), société d’investissement du Groupe Frère. CNP acquiert ainsi une participation majoritaire au capital de CLS, aux côtés du CNES, fondateur du groupe qui en conserve une participation minoritaire significative.

Le CNES, Ardian et l’Ifremer peuvent être satisfaits. Grâce à leur appui et au dynamisme des équipes de CLS, l’entreprise a poursuivi, durant ces 6 dernières années, une stratégie de fort développement reposant sur l’innovation, l’expansion géographique, la signature de cinq acquisitions et la création de Kinéis, premier opérateur européen d’une constellation de nanosatellites amenant le groupe à 720 salariés, près de 135 M€ de chiffre d’affaires et doublant sa rentabilité économique.

Cette gouvernance européenne ouvre un nouveau chapitre pour la pépite du spatial français. Le CNES (actionnaire à 34% de CLS) comme la CNP (actionnaire à 66%) se positionnent sur le long terme et partagent la vision et la philosophie du groupe. Ensemble, ils sauront accompagner CLS dans son développement et lui donner les moyens de relever les challenges ambitieux qui placent l’espace au service de notre planète.

Le closing de cette opération a eu lieu le 30 janvier 2020.

Lire plus Nous contacter

 

constellation Kinéis
La constellation Kinéis, 25 nanosatellites, sera lancée en 2022.

Kinéis lève 100 millions d’euros et finance sa constellation de nanosatellites dédiée à l’Internet des Objets (IoT)

Kinéis atteint son objectif de levée de fonds de 100 millions d’euros.  CLS, le CNES,  Bpifrance, via le fonds Sociétés de Projets Industriels (SPI), financé par le Programme d’investissements d’avenir et la Banque Européenne d’Investissement, l’Ifremer, Thales, CELAD, BNP Paribas Développement, HEMERIA et d’autres partenaires industriels et financiers, investissent et soutiennent l’ambition de Kinéis de fournir une connectivité spatiale universelle. 25 nanosatellites viendront complèter le service délivré par le système Argos depuis plus de 40 ans auprès des communautés scientifiques et environnementales. Kinéis se développera également sur les nouveaux marchés offerts par l’IoT.

Kinéis a finalisé une levée de fonds historique, noué des partenariats commerciaux stratégiques avec Bouygues Telecom, Suez, la Wize Alliance ou encore la société Arribada, et rempli son carnet de commandes. Ce nouveau fournisseur français de connectivité globale, qui dispose déjà de 8 satellites opérationnels, devient ainsi le premier acteur de connectivité spatiale IoT à financer son développement, de la construction de sa constellation au lancement de ses 25 nanosatellites, prévu pour 2022, en passant par le développement de son segment sol.

La jeune société tient non seulement ses promesses financières et industrielles mais aussi commerciales et partenariales. Kinéis prend de l’avance et assoit sa place dans le paysage du NewSpace.

Lire plus Nous contacter