Jean-Louis Etienne et balise Argos
Applications & Services 10/11/2021

Jean-Louis Etienne, un explorateur accompagné depuis l’espace

Le 11 mai 1986, Jean-Louis Etienne, médecin et explorateur français fut le premier homme à atteindre le pôle Nord en solitaire en traineaux à chien. Un record reconnu officiellement grâce à CLS et à la balise Argos que Jean-Louis Etienne emportait avec lui.

Depuis sa première tentative au Pôle Nord à ski en 1985 à l’expédition Polar Pod prévue pour 2023 pour étudier le courant circumpolaire, CLS a toujours accompagné l’aventurier de l’extrême.

 

Tout a commencé en 1985

En 1985, c’est pour sa première expédition au Pôle que l’aventurier collabore avec le CNES pour le développement d’une balise dédiée aux explorateurs polaires.

Cette balise transmettait au QG la position de l’explorateur et pouvait envoyer des messages du type (BQVMCI -> Besoin qu’on vienne me chercher immédiatement ou TVB -> Tout va bien etc.). C’est cette balise de localisation et de demande d’assistance qui lui permit de conquérir le pôle Nord à ski de manière plus sereine en 1986 et surtout d’attester auprès du National Geographic qu’il avait bien atteint le pole le plus mythique au monde.

 

Les missions Antarctica & Banquise

L’histoire qui lie CLS à Jean-Louis Etienne ne s’arrête pas à l’aventure et à l’exploit humain mais se poursuit sur le terrain scientifique. En effet lors de la mission Antarctica de 1989, Jean-Louis Etienne utilisait une balise Argos ainsi qu’un Psion (clavier) pour transmettre aux scientifiques assis confortablement à leur bureau des données météorologiques.

C’est lors de la Mission Banquise conduite par Jean-Louis Etienne en 2002 que la mission scientifique de l’explorateur prend tout son sens. La mission banquise avait pour but de comprendre le rôle du pôle Nord dans l’équilibre climatique à bord de la capsule « Polar Observer ». Au cours de cette mission la dérive de l’Arctique a été mesurée grâce à une balise Argos/GPS.

Une chaîne de thermistances a pu mesurer la température de la glace à différentes profondeurs. Toutes ces mesures ont été envoyées au LODYC (Laboratoire d’Océanographie Dynamique et de Climatologie).

Au cours de cette mission Jean-Louis Etienne a également déployé deux bouées océanographiques Argos pour le programme du CNES Argonautica. La mission de ces deux bouées était de suivre les courants océaniques.

 

CLS est fière d’accompagner à nouveau Jean-Louis Etienne lors de sa prochaine mission Polar Pod et d’avoir Jean-Louis Etienne comme membre du comité de société à mission de CLS.

Nous contacter