08/06/2018 Flash Info Chaque jour devrait être la journée des océans

L’OCÉAN: ESSENTIEL A NOTRE CLIMAT

L’océan est la principale pompe à carbone de la planète et possède la plus grande capacité de stockage de chaleur. Comprendre les mécanismes climatiques signifie avant tout comprendre la variabilité de l’océan. Au cours des 30 dernières années, les systèmes d’observation de l’océan ont fait des pas de géant. Le développement de satellites pour l’océanographie spatiale a été le moteur de cette révolution. CLS était un pionnier dans ce domaine. L’entreprise reçoit, traite et qualifie ces données satellitaires pour la communauté scientifique internationale. En tant que leader mondial de l’altimétrie, CLS travaille avec des climatologues. CLS s’engage à améliorer le traitement des données océaniques afin de mieux évaluer l’impact socio-économique de l’élévation du niveau de la mer dans les zones côtières où la population peut être menacée. CLS participe également à une meilleure caractérisation de l’estimation du niveau de la mer dans la région arctique, qui est également un domaine où des problèmes majeurs se poseront.

 

GESTION DURABLE DES RESSOURCES MARINES

Les ressources marines sont trop souvent épuisées (en raison de la pêche illégale, non déclarée et non réglementée). Elles sont également victimes de la pollution. Ces stocks ne pourront s’adapter au réchauffement climatique que si nous revenons à des niveaux de pêche durables. CLS soutient la gestion durable des pêcheries. Les solutions CLS allient expertise, conseil, solutions techniques et services pour accompagner les acteurs de la pêche dans la gestion durable, la lutte contre la pêche et l’aquaculture illégales, la mise en œuvre de plans de gestion durable des pêches et le soutien des pêcheries traditionnelles et nationales. CLS s’engage à surveiller tous les navires de pêche, à développer des solutions de traçabilité des poissons depuis les zones de pêche jusqu’à la côte et à prévoir les impacts de la pêche sur les stocks.

 

LA BIODIVERSITÉ… UN ENJEU ÉNORME POUR L’HUMANITÉ

Le réchauffement climatique dans les mers arctiques signifie que les champs de glace se forment plus tard et plus tard dans l’année. Les ours polaires s’attardent plus longtemps sur les côtes. Leur faim les pousse à s’aventurer de plus en plus dans les villages inuits, fouillant dans les poubelles à la recherche de nourriture. Ainsi, les Inuits croient que l’espèce n’est pas en péril. Il est facile de sauter à ce genre de conclusion si vous n’étudiez pas une espèce dans son intégralité. L’étude des espèces hautement migratrices ne peut en effet se faire que depuis l’espace. En 1978, le CNES, la NASA et la NOAA ont créé l’emplacement satellite d’ARGOS et le système de collecte de données environnementales. Les données du système sont acquises, traitées et distribuées par CLS à la communauté scientifique internationale. CLS et Argos aident les scientifiques, les ONG et les gouvernements à mesurer la santé de la biodiversité. Plus de 400 000 ont été surveillés depuis les années 1980. CLS s’engage à faire croître ce patrimoine pour de nombreuses décennies tout en assurant la prochaine génération de satellites Argos. CLS ira beaucoup plus loin dans le nombre d’espèces sauvages à suivre avec des dispositifs plus petits et plus intelligents pour mieux comprendre et protéger notre biodiversité.

 


CLS, filiale de l’Agence Spatiale Française, ARDIAN & IFREMER, est une entreprise mondiale et un pionnier des solutions de surveillance et de surveillance de la Terre depuis 1986. Sa mission est de déployer des solutions spatiales innovantes pour comprendre et protéger notre planète, et gérer ses ressources de manière durable.


 

Liens utiles

World Oceans Day

Maritime intelligence

Fisheries

Argos