Jimmy Viard, analyste radar à CLS
Applications & Services 01/12/2020

Profession : chasseur d’icebergs

Alors que le grand Sud devient le quotidien des concurrents du peloton de tête du Vendée Globe, l’iceberg représente le danger ultime à éviter.

Rencontre avec Jimmy Viard, analyste radar à CLS qui chaque jour participe à l’amélioration de sécurité de la course.

 

icebergC’est tout d’abord un état d’esprit. Après avoir fait ses preuves en tant que détecteur électronicien dans les forces sous-marines de la Marine Nationale, Jimmy prend de la hauteur et choisit CLS, plus exactement la Cellule Opérations de la Direction Sécurité Maritime.

Puis une passion, celle de la mer. Et justement, la station d’acquisition et de traitement d’imagerie satellitaire de CLS, VIGISAT, est basée à Brest, tout près de la mer.

 

Au quotidien ça devient une mission, l’analyse d’images satellite, pour des missions de sécurité maritime, pour soutenir l’action de l’état en mer, ou aujourd’hui pour sécuriser les concurrents du Vendée Globe lors de leur passage dans les mers du Sud. Observée depuis l’espace grâce à des satellites en orbite à plusieurs centaines de kilomètres de distance de sa surface, la mer est passée au crible grâce à l’expertise des analystes radar de CLS, dont Jimmy fait partie.

 

satellite sentinel-1Pour l’édition 2020 du Vendée Globe, ce n’est pas moins de 300 images satellitaires décryptées et analysées par CLS pendant la course. Plus d’une centaine d’icebergs localisés et dont la dérive est également calculée et communiquée à la direction de la course pour renforcer la sécurité des concurrents.

Vendée Globe, Trophée Jules Verne, les marins sont friands de records autour du monde. La cellule Opérations de CLS est là pour les accompagner dans leur passion et contribuer à leur sécurité.

Découvrir l’expertise de CLS en surveillance de glaces