Satellite Sentinel-1 et logo Trimaran
08/06/2021

Le CONTRAT TRIMARAN III de la Marine nationale qui s’appuie sur CLS, mobilise plus de 300 satellites au service de la surveillance de l’espace maritime français

Avec plus de 11 millions de km² de Zone Economique Exclusive, la France, 2ème domaine maritime mondial, doit relever des défis sur toutes les mers du globe afin de garantir la souveraineté de ses eaux et assurer la sécurité de ses ressortissants et de ses ressources. Lutte contre la pêche illégale, trafics illicites, protection et sûreté des lignes maritimes, lutte contre la pollution, recherche et sauvetage en haute mer sont autant de missions accomplies, au quotidien, par la Marine nationale.

 

Carte ZEE, navire et marins de dosComment remplir une telle mission ?

Afin d’assurer son service de surveillance maritime par satellite, la Marine nationale fait désormais appel à CLS, filiale du CNES et de la CNP, qui a ainsi déployé dans le cadre des services TRIMARAN III un système sans précédent basé sur l’exploitation de données satellitaires multi-capteurs.

Ce ne sont pas moins de 300 satellites qui sont désormais à la disposition de la Marine nationale pour surveiller et assurer la sécurité des activités en mer : une première !

En combinant imagerie satellitaire, données d’identification des navires (AIS satellitaires et terrestres), détections RF satellitaires, base de données commerciales et nouvelles technologies de l’information (Machine Learning et Intelligence Artificielle), CLS dote la Marine nationale d’un des systèmes les plus avancés au monde, offrant une capacité quasi temps réel de couverture et de surveillance des espaces maritimes.

Ensemble, CLS et la Marine nationale écrivent ainsi une nouvelle page au répertoire de la surveillance et de la maîtrise de l’information maritime.

 

Constellation Kinéis
Constellation Kinéis

Une plateforme spatiale de maîtrise et d’analyse d’informations maritimes unique au monde

Le service délivré par CLS vient compléter la gamme de moyens déjà mis en œuvre par la Marine nationale et s’intègre directement à ses activités opérationnelles.

Ce service, qui s’étend de 2021 à 2025, permettra d’accroître l’efficacité des missions liées à l’action de l’Etat en mer (AEM) et à la défense maritime du territoire (DMT) sur tous les océans du monde.

Au travers d’une plateforme unique, MAS, pour Maritime Awareness System, chaque Commandement de Zone Maritime et autres entités de la Marine nationale pourra accéder simplement, 24h sur 24 et 7 jours sur 7, à un système d’analyse complet et à une capacité d’acquisition en imagerie satellitaire et données RF de près de 300 satellites : une PREMIERE.

A toute heure du jour ou de la nuit, la solution MAS permettra aux utilisateurs de la Marine nationale d’obtenir des informations en quasi-temps réel sur l’ensemble du globe (position des bateaux, détection et identification de navires, historique de navigation, etc.).

En complément, les équipes de CLS, expertes en maitrise de l’information maritime et en analyse de données satellitaires fourniront, sur demande, des rapports d’analyse détaillés, offrant ainsi une expertise supplémentaire en support aux opérations maritimes.

 

Centre CLS VIGISAT à Brest, France
Centre CLS VIGISAT à Brest, France

Un service d’analyses complémentaire

Le service TRIMARAN III ouvre un nouveau champ des possibles : une plateforme unique alliant portail de création de requêtes et outil d’analyse de la situation maritime, accès à de nouveaux services d’analyse (surveillance des activités maritimes dans les zones polaires par exemple), accès à de nouvelles constellations d’imagerie satellitaires radar et optique et intégration de nouvelles sources de données innovantes (détection RF, etc.).  

Un réel défi, à la fois opérationnel et technique, pour lequel les différentes équipes métiers de CLS sont pleinement mobilisées.

 

Carte avec un bateauUn partenariat stratégique avec Preligens, la référence française en intelligence artificielle et analyse géospatiale

Afin d’aller toujours plus loin dans l’intégration de techniques innovantes, et accroître ainsi l’efficacité de l’action de l’Etat en mer, CLS s’appuiera sur son partenaire stratégique Preligens (ex-Earthcube), spécialiste français de l’intelligence artificielle et de l’analyse de données géospatiales pour le renseignement.

 

Témoignages

Emmanuel, Capitaine de Frégate :  

« Le monde contemporain est caractérisé par une très grande masse de données à exploiter. C’est pourquoi, une phase de synthèse (corrélation) et d’analyse est primordiale pour tenter d’obtenir des informations utiles. Dans le domaine maritime en général et dans celui des opérations navales en particulier, les informations précises et à jour restent pourtant difficiles à obtenir. Complétées par d’autres sources (ex : imagerie spatiale), les données AIS contribuent à notre besoin de connaissance et d’anticipation. Dans ce contexte, nous suivons avec grand intérêt le développement du service TRIMARAN III, notamment sa capacité à corréler les informations de différentes natures. Nous avons conduit récemment plusieurs expérimentations, qui nous ont permis d’évaluer les services de CLS. Prometteuses, ces expérimentations nous ont permis d’appréhender les qualités et les axes d’amélioration.  Nous avons apprécié l’état d’esprit de nos correspondants. Nous restons persuadés qu’une partie du succès réside dans la capacité à corréler des données de capteurs variés. La dernière requête a montré que l’utilisation du nouveau portail TRIMARAN III était intuitive. »

       

Nadia MAAREF, Directrice des applications de sécurité maritime à CLS :  

« 30 ans d’étroite collaboration avec les autorités et acteurs maritimes internationaux nous ont permis d’être un acteur reconnu pour la surveillance et la sécurité maritime. Nos équipes ont ainsi pu s’appuyer sur ce savoir-faire pour développer des solutions de pointe, basées sur des algorithmes métier d’analyse comportementale afin d’offrir des outils garants d’une information fiable, intègre et sécurisée. Nous sommes extrêmement fiers, aujourd’hui, d’accompagner la Marine nationale française dans ses missions régaliennes. » 

Nous contacter