Constellation Kinéis
03/02/2020

Kinéis lève 100 millions d’euros et finance sa constellation de nanosatellites dédiée à l’Internet des Objets (IoT)

Kinéis atteint son objectif de levée de fonds de 100 millions d’euros.  CLS, le CNES,  Bpifrance, via le fonds Sociétés de Projets Industriels (SPI), financé par le Programme d’investissements d’avenir et la Banque Européenne d’Investissement, l’Ifremer, Thales, CELAD, BNP Paribas Développement, HEMERIA et d’autres partenaires industriels et financiers, investissent et soutiennent l’ambition de Kinéis de fournir une connectivité spatiale universelle. 25 nanosatellites viendront complèter le service délivré par le système Argos depuis plus de 40 ans auprès des communautés scientifiques et environnementales. Kinéis se développera également sur les nouveaux marchés offerts par l’IoT.

Kinéis a finalisé une levée de fonds historique, noué des partenariats commerciaux stratégiques avec Bouygues Telecom, Suez, la Wize Alliance ou encore la société Arribada, et rempli son carnet de commandes. Ce nouveau fournisseur français de connectivité globale, qui dispose déjà de 8 satellites opérationnels, devient ainsi le premier acteur de connectivité spatiale IoT à financer son développement, de la construction de sa constellation au lancement de ses 25 nanosatellites, prévu pour 2022, en passant par le développement de son segment sol.

La jeune société tient non seulement ses promesses financières et industrielles mais aussi commerciales et partenariales. Kinéis prend de l’avance et assoit sa place dans le paysage du NewSpace.

 

Kinéis® devient la première constellation de nanosatellites dédiée à l’IoT, intégralement financée

Pour démocratiser l’accès à la connectivité spatiale et connecter des millions d’objets simplement, à faible coût, partout sur la planète, les prouesses techniques ne suffisent pas. Réunir 100 millions d’euros pour un projet d’IoT spatial est inédit et fait de Kinéis un acteur privé bénéficiant d’un accompagnement important de la part d’institutions stratégiques, sans égal sur le marché.

 

Alexandre Tisserant KINEISAlexandre Tisserant, qui devient à cette occasion Président de Kinéis, déclare : « Nous sommes très fiers d’avoir franchi cette étape majeure. Avec les fonds nécessaires au lancement de notre constellation, nous avons maintenant l’esprit libre pour nous concentrer entièrement sur la fabrication des satellites et le déploiement commercial ». Le soutien indéfectible du CNES, l’agence spatiale française, donne une ampleur particulière au projet et témoigne d’un support technique majeur.

angels nanosatellite

La constellation Kinéis se compose déjà de charges utiles opérationnelles Argos embarquées sur sept satellites et d’un nanosatellite prototype, ANGELS, placé en orbite le 18 décembre dernier. Le premier nanosatellite industriel français, développé avec le support du CNES et opéré depuis le Centre spatial toulousain, embarque une technologie proche de celle de Kinéis. Ce lancement et les premières réceptions réussies de messages sont de bon augure pour le futur système Kinéis, qui est développé par la même équipe industrielle : Thales Alenia Space (architecte du système, responsable du développement des charges utiles avec la société Syrlinks, des stations sols et du centre de mission) et HEMERIA (responsable des plateformes et de l’intégration satellite).

 

Le projet se veut exemplaire sur l’aspect environnemental avec des nanosatellites qui, au-delà de respecter la Loi sur les Opérations Spatiales, ont pour objectif de de ne pas créer de débris spatiaux. Les satellites Kinéis de moins de 30 kg seront équipés d’un système de propulsion électrique qui sécurisera les désorbitations en fin de vie et permettra d’éviter les collisions.

 

Une gouvernance cohérente et impliquée

Kinéis bénéficie d’une structure capitalistique inédite, solide et cohérente. Une équipe d’experts industriels du spatial et des partenaires financiers se sont alliés à CLS, qui est à l’origine du projet soutenu par deux acteurs stratégiques que sont le CNES et Bpifrance, via le fonds SPI.  Alexandre Tisserant détaille : « Les fonds désormais rassemblés vont financer la construction de la constellation de 25 nanosatellites, des 20 stations au sol, de l’infrastructure informatique de pilotage de la constellation, de traitement et de distribution des données, le développement de nouveaux produits, le lancement des satellites mais aussi l’expansion de Kinéis à l’international ».

 

Christophe Vassal CLSKinéis représente une connectivité stratégique pour les activités de CLS, qui a créé la spin-off en 2019 et reste l’actionnaire de référence avec 32 % du capital. Christophe Vassal, Président de CLS et Président du Comité de Surveillance de Kinéis : « La finalisation de la levée de fonds est une grande étape pour notre projet. Kinéis porte avec ambition l’avenir du système Argos. Depuis plus de 40 ans, nous utilisons ce système pour accompagner scientifiques, ONG et gouvernements dans la compréhension de notre planète, sa protection et la gestion durable de nos ressources naturelles. Kinéis affiche déjà de bons résultats et nous sommes confiants dans son succès sur lequel s’appuiera une partie de notre croissance future. »

Jean-Yves Le Gall CNES« Avec Kinéis, le NewSpace français devient une réalité » insiste Jean-Yves Le Gall, Président du CNES.  Le Centre National d’Études Spatiales, fondateur du système Argos, démontre au travers de Kinéis qu’il joue un rôle stratégique dans l’émergence du NewSpace français : « Avec ANGELS, première étape de cette aventure, le CNES prouve qu’il est possible de développer, de fabriquer et de lancer des satellites en deux ans et demi alors qu’auparavant il en fallait entre 5 et 10. Nous sommes très fiers que le CNES, au travers de Kinéis, favorise le développement et l’excellence de l’industrie spatiale française. Pour nous, Kinéis constitue un investissement stratégique ! »

Magali Joëssel Bpifrance

Magali Joëssel, Directrice du fonds SPI chez Bpifrance, déclare : « Nous sommes très fiers de participer au développement de la première constellation européenne de nano-satellites dédiée à l’IoT. Kinéis dispose de nombreux atouts pour être au rendez-vous du développement de l’IoT industriel et des préoccupations environnementales et climatiques, grâce à une solution de couverture globale. Kinéis permettra de donner une impulsion clé à l’industrie française dédiée au NewSpace. A travers ce projet, le fonds SPI participe ainsi à l’implantation de compétences fortes et l’établissement d’une filière du NewSpace en France. »

 

Les industriels Thales et HEMERIA ont également décidé de prendre part financièrement au projet. Ils démontrent ainsi la confiance qu’ils ont dans le modèle économique de Kinéis et se positionnent en partenaires clefs.
L’Ifremer, Institut Français de Recherche pour l’Exploitation de la Mer, encore actionnaire de CLS il y a quelques jours, renouvelle sa confiance dans le groupe et investit aujourd’hui dans Kinéis.
CELAD, SSII spécialisée dans les systèmes d’information, les systèmes industriels et embarqués, basée dans la région toulousaine a décidé de s’engager dans un projet de connectivité globale d’avenir.
BNP Paribas Développement marque à son tour sa confiance dans le projet en y investissant en fonds propres.
ETHICS Group, cabinet de conseil en management spécialisé dans la transformation des organisations, également basé à Toulouse, s’est aussi engagé dans le projet afin que Kinéis rayonne en tant qu’entreprise innovante et exemplaire dans son mode de fonctionnement en intelligence collective.
Enfin, plusieurs investisseurs privés, passionnés par le spatial et désireux d’accompagner le premier projet européen concret du NewSpace, ont également pris part à l’aventure et complété le tour de table.

 

Des résultats commerciaux et partenariaux remarquables en seulement 8 mois d’existence

Avec plusieurs dizaines de souscriptions au Space Priority Program, depuis son ouverture en septembre dernier, le démarrage commercial de Kinéis tient toutes ses promesses. 10 000 chipsets(1) et plusieurs centaines de modules(2) électroniques supplémentaires sont déjà en stock et prêts à être expédiés. Des commandes de plus grande échelle sont prévues en ce début d’année.
CLS de son côté développe plusieurs programmes d’envergure basés sur la connectivité Kinéis, pour le suivi de troupeaux (buffles, rennes), de bouées océanographiques ou de matériels liés à la pêche. Ce sont autant de commandes à venir.

Au dernier salon du Bourget, Kinéis annonçait la signature de deux partenariats stratégiques avec Objenious by Bouygues Télécom, Suez et la Wize Alliance. Philippe Cola, Architecte IoT chez Bouygues Télécom, déclare avec enthousiasme que « la solution hybride LoRa-Kinéis est en cours de développement et sera mise à disposition de nos clients pour des tests dans les prochains mois ». De leur côté, Suez et la Wize Alliance continuent leurs travaux d’intégration de la technologie spatiale Kinéis à leurs compteurs d’eau intelligents.

Advanced Tracking, spécialisée dans les communications par satellites, a commandé 500 modules Kinéis pour concevoir et commercialiser dans l’année autant de balises.

 

Kinéis adventuresKinéis développe également une balise et une application mobile dédiées aux sportifs en milieux reculés. Kinéis Adventures est également reliée au système de sécurité civile institutionnelle COSPAS-SARSAT. Cette solution a été présentée avec succès au Salon AlpinMesse en Autriche, en novembre 2019. Le produit final est attendu pour la fin d’année.

 

Arribada InitiativePreuve de l’émulation autour du système Kinéis, Arribada(3) a développé un design électronique de référence et une bibliothèque de logiciels open source pour permettre au plus grand nombre de créer simplement son propre émetteur-récepteur Argos.

 

Les technologies développées par Kinéis suscitent aussi beaucoup d’intérêt dans le monde de l’innovation : en 2019 Kinéis était finaliste au concours de startups DB Schenker au salon Viva Tech. Des étudiants de l’INSA travaillent également à la réalisation d’un démonstrateur d’émetteur-récepteur hybride entre la connectivité satellitaire Kinéis et les réseaux NB-IoT sur la base des technologies de Sierra Wireless.

(1)Puce radio permettant de se connecter au satellite
(2)Carte électronique intégrant le chipset et facilitant le développement d’un émetteur-récepteur
(3)Initiative de la Fondation Shuttleworth

 

A propos

Kinéislogo KINEIS

Créée en 2019, Kinéis est un opérateur satellitaire et un fournisseur de connectivité globale. Elle hérite des quarante ans d’expertise du CNES et de CLS sur le système Argos pour développer une technologie fiable donnant facilement accès à des données satellitaires utiles. En vue de simplifier et de multiplier les usages des professionnels et des particuliers, Kinéis localise et connecte des objets où qu’ils se trouvent sur la planète. Pour sa première année d’existence, Kinéis réalise un chiffre d’affaires de près de 5 millions d’euros et emploie déjà 25 salariés.

CLS

logo CLSCLS, filiale du CNES et de la CNP, est une société internationale, pionnière dans la fourniture de solutions d’observation et de surveillance de la Terre depuis 1986. Sa vision : développer et déployer des solutions innovantes pour étudier, protéger notre Planète et gérer durablement ses ressources.  L’entreprise soutient la communauté internationale dans la compréhension du passé, l’observation du présent et la préparation du futur. Ses solutions résilientes donnent des clés aux acteurs stratégiques pour s’adapter et relever les défis climatiques et environnementaux auxquels nous devons faire face.
Ses systèmes permettent également d’évaluer l’impact des activités industrielles et économiques sur l’environnement. CLS emploie 720 salariés, au siège à Toulouse et sur ses 24 autres sites dans le monde. L’entreprise œuvre dans 5 secteurs d’activités stratégiques : la surveillance environnementale et le climat, la gestion durable des pêches, la gestion de flottes, les énergies, mines et infrastructures et la sécurité maritime.
Le Groupe CLS a réalisé un chiffre d’affaires de près de 135 millions en 2019 et prévoit de le porter à plus de 150 millions en 2020.

CNES

logo CNES

Le CNES (Centre National d’Etudes Spatiales) est l’établissement public chargé de proposer au Gouvernement la politique spatiale française et de la mettre en œuvre au sein de l’Europe. Il conçoit et met en orbite des satellites et invente les systèmes spatiaux de demain; il favorise l’émergence de nouveaux services, utiles au quotidien. Le CNES, créé en 1961, est à l’origine de grands projets spatiaux, lanceurs et satellites et est l’interlocuteur naturel de l’industrie pour pousser l’innovation. Le CNES compte près de 2 500 collaborateurs, femmes et hommes passionnés par cet espace qui ouvre des champs d’application infinis, innovants et interviennent sur cinq domaines d’intervention : Ariane, les sciences, l’observation, les télécommunications, la défense. Le CNES est un acteur majeur de l’innovation technologique, du développement économique et de la politique industrielle de la France. Il noue également des partenariats scientifiques et est engagé dans de nombreuses coopérations internationales. La France, représentée par le CNES, est le principal contributeur de l’Agence spatiale européenne (ESA).

Programme d’Investissements d’Avenir (PIA)

logo PIA

Doté de 57 milliards d’euros, le Programme d’Investissements d’Avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire, afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois. Depuis le lancement du PIA, l’Etat a ainsi co-financé plus de 6 000 projets pour préparer l’avenir. Une partie de ce programme d’investissements d’avenir, dotée de 10 milliards d’euros, s’inscrit dans le Grand Plan d’Investissement (GPI) de 57 milliards d’euros nouvellement engagé par le Gouvernement en 2017 et mené tout au long du quinquennat, afin d’accompagner les réformes structurelles et répondre à quatre défis majeurs de la France : la neutralité carbone, l’accès à l’emploi, la compétitivité par l’innovation et l’État numérique.

Bpifrance et fonds SPI, Sociétés de Projets Industriels

logo BpifranceBpifrance finance les entreprises – à chaque étape de leur développement – en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance les accompagne dans leurs projets d’innovation et à l’international. Bpifrance assure aussi, désormais leur activité export à travers une large gamme de produits. Conseil, université, mise en réseau et programme d’accélération à destination des startups, des PME et des ETI font également partie de l’offre proposée aux entrepreneurs.
Grâce à Bpifrance et ses 48 implantations régionales, les entrepreneurs bénéficient d’un interlocuteur proche, unique et efficace pour les accompagner à faire face à leurs défis.
Le fonds SPI, gérés par Bpifrance pour le compte de l’État dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir et par la Banque Européenne d’Investissement, dans le cadre du « plan Juncker », ont vocation à permettre aux projets industriels les plus porteurs de perspectives d’activité et d’emplois pour les filières industrielles de trouver un appui à leur développement. Ils interviennent en investisseurs avisés en fonds propres dans des sociétés de projets portant des projets d’industrialisation choisis en fonction de leur potentiel de croissance, du positionnement actuel de l’industrie et de leur contribution à la transition écologique et énergétique. Ils constituent ainsi l’un des leviers financiers de la Nouvelle France Industrielle.

Ifremer

logo IFREMERReconnu dans le monde entier comme l’un des tout premiers instituts en sciences et technologies marines, l’Ifremer s’inscrit dans une double perspective de développement durable et de science ouverte. Il mène des recherches, innove, produit des expertises pour protéger et restaurer l’océan, exploiter ses ressources de manière responsable, et partager les connaissances et les données marines afin de créer de nouvelles opportunités pour une croissance économique respectueuse du milieu marin. Présents sur toutes les façades maritimes de l’hexagone et des outremers, ses laboratoires sont implantés sur une vingtaine de sites dans les trois grands océans : l’océan Indien, l’Atlantique et le Pacifique. Pour le compte de l’Etat, il opère la Flotte océanographique française au bénéfice de la communauté scientifique nationale. Il conçoit ses propres engins et équipements de pointe pour explorer et observer l’océan, du littoral au grand large et des abysses à l’interface avec l’atmosphère. Ouverts sur la communauté scientifique internationale, ses 1500 chercheurs, ingénieurs et techniciens font progresser les connaissances sur l’une des dernières frontières inexplorées de notre planète ; ils contribuent à éclairer les politiques publiques et à l’innovation pour une économie bleue durable. Leur mission consiste aussi à sensibiliser  le grand public aux enjeux maritimes. Fondé en 1984, l’Ifremer est un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC), dont le budget avoisine 240 millions d’Euros. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministères de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI), de la Transition écologique et solidaire (MTES), de l’Agriculture et de l’Alimentation (MAA).

Thales

logo THALESThales (Euronext Paris : HO) est un leader mondial de hautes technologies qui façonne aujourd’hui le monde de demain. Le Groupe propose des solutions, services et produits à ses clients dans les domaines de l’aéronautique, de l’espace, du transport, de l’identité et sécurité numériques, et de la défense. Avec 80 000 collaborateurs dans 68 pays, Thales a réalisé un chiffre d’affaires de 19 milliards d’euros en 2018 (sur une base pro forma intégrant Gemalto). Thales investit notamment dans les innovations numériques – connectivité, big data, intelligence artificielle et cybersécurité – technologies au cœur des moments décisifs des entreprises, des organisations et des Etats.

Thales Alenia Space

logo Thales Alenia SpaceCombinant plus de quarante ans d’expérience et une diversité unique en terme d’expertise, de talents et de cultures les architectes de Thales Alenia Space conçoivent et délivrent des solutions innovantes pour les télécommunications, la navigation, l’observation de la Terre et la gestion de l’environnement, l’exploration, les sciences et les infrastructures orbitales. Les institutions, gouvernements et entreprises comptent sur Thales Alenia Space afin de concevoir, réaliser et livrer  des systèmes satellitaires : pour géolocaliser et connecter les personnes et les objets partout dans le monde; pour observer notre Planète; pour optimiser l’utilisation des ressources de la Terre ainsi que celles de notre Système Solaire. Thales Alenia Space a la conviction que l’espace apporte une nouvelle dimension à l’humanité pour bâtir une vie meilleure et durable sur Terre. Société commune entre Thales (67%) et Leonardo (33 %), Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 2.5 milliards d’euros en 2018 et emploie approximativement 8000 personnes dans 9 pays.

CELAD

logo CELADSociété d’Ingénierie des Systèmes d’Information et des Systèmes Embarqués, CELAD est un acteur indépendant dont le siège est basé à Toulouse. Créée en 1992, CELAD a réalisé en 2019 un C.A. supérieur à 100 millions d’euros. Aujourd’hui, l’entreprise compte plus de 1200 ingénieurs en France.
CELAD possède une réelle expertise dans les technologies de Géolocalisation, d’IOT et de Traitement des données. La participation CELAD à l’aventure KINEIS témoigne de notre ambition, de notre volonté d’entreprendre et d’investir pour créer de la richesse en France, de notre passion pour l’ingénierie de pointe, le domaine spatial, et les nouvelles technologies. Ce projet s’inscrit dans notre stratégie et nous savons qu’il nous fera grandir !

BNP Paribas Développement

logo BNP Paribas DéveloppementBNP Paribas Développement, filiale autonome appartenant à 100% au Groupe bancaire international BNP Paribas SA depuis 1987, est spécialisée dans le capital investissement auprès des PME/PMI régionales. Elle dispose au niveau national d’un portefeuille de plus de 430 participations pour plus de 1 Md€ investis. Sa stratégie de développement conjugue proximité avec les acteurs économiques régionaux et professionnalisme dans la gestion de son portefeuille. Nous mettons ainsi notre expérience et notre connaissance du terrain au service des dirigeants et des sociétés que nous accompagnons dans une optique de développement et de valorisation.
BNP Paribas Développement intervient exclusivement en fonds propres, avec des tickets d’investissement compris entre 1 M€ et 20 M€. Elle prend des participations minoritaires dans le capital de PME/PMI afin d’accompagner dans la durée, leur développement et leur transmission. Au-delà des moyens financiers mis à disposition de l’entreprise pour lui assurer des ressources stables, BNP Paribas Développement apporte appui et expérience au dirigeant et à son équipe tout en respectant son indépendance, elle n’a en effet pas vocation à s’immiscer dans la gestion courante de ces sociétés. Par ailleurs, l’apport de notre marque est un gage de sérieux et de notoriété pour les entreprises que nous accompagnons.

HEMERIA

logo HEMERIAHEMERIA est un acteur majeur de l’industrie spatiale. HEMERIA conçoit et fabrique des produits spatiaux de première classe qui répondent aux besoins des entreprises et des clients scientifiques dans les applications commerciales, de défense et de sécurité. HEMERIA développe des nanosatellites de haute performance donnant aux professionnels non techniques un accès rapide, compétitif et efficace à l’espace. HEMERIA est également l’un des trois principaux fournisseurs européens de panneaux, de protections thermiques et de dispositifs d’interconnexion pour les satellites plus gros.

ETHICS Group

logo ETHICS GroupBasé à Toulouse-Blagnac, ETHICS Group regroupe plus de 110 collaborateurs autour de ses 5 marques de conseil opérationnel spécialisées dans tous les moments importants de la vie d’une organisation publique ou privée : transformation, développement des relations humaines, communication stratégique, co-construction et concertation, transition numérique, digitalisation…
Dans le cadre de l’ETHICS Village, premier tiers-lieu de la transformation concertée, ETHICS Group accueille et accompagne chaque année quelque 2 000 salariés dans les valeurs de son mouvement d’innovation managériale « The Good Company », emblématique des organisations agiles et performantes où il fait bon vivre.
Fortement sensibilisé aux enjeux de la croissance bleue et d’une plaisance plus durable et responsable, ETHICS Group est particulièrement fier d’accompagner les ambitions universelles, humanistes et altruistes de Kinéis.

 

Lire le communiqué de presse sur le changement d’actionnaires CLS

Nous contacter