méduse géante
Flash Info 04/03/2020

100 jours avant le Congrès mondial pour la biodiversité à Marseille

Dans 100 jours, se tiendra à Marseille le congrès mondial pour la biodiversité, un rendez-vous stratégique pour l’avenir de notre faune et de notre environnement. Comment l’espace peut-il jouer un rôle dans l’équilibre à trouver entre économie, durabilité et respect de nos écosystèmes ? Les menaces qui pèsent sur la biodiversité sont nombreuses : réchauffement climatique, braconnage, expansion urbaine, pollution, déforestation.

CLS a été créée par le CNES en 1986 pour observer, étudier, comprendre et préserver notre planète. Année après année, CLS a développé et déployé des solutions spatiales innovantes pour comprendre et protéger notre biodiversité et notre environnement. Depuis l’espace, depuis plus de 30 ans, CLS concoure, chaque jour, à l’étude de la biodiversité, la lutte contre l’éco-criminalité, l’observation de l’étendue des villes et la prise de mesures compensatoires pour notre environnement.

 

Suivi de la biodiversité

tortueSur le mur d’images du centre de contrôle de CLS, la Terre en projection orthographique effectue des rotations plus rapides qu’à son naturel. Des milliers de points de toutes les couleurs y figurent. Parmi ces points 8 000 représentent les animaux qui sont suivis chaque mois depuis l’espace grâce au système ARGOS.

Méduse géante, dauphin, raies manta, tortue, lynx, caribous, cigogne, aigle royal coucou, qu’ils soient sur Terre, dans les Airs ou dans la Mer le satellite veille, les observe, permet aux scientifiques d’étudier le moindre de leur mouvement, de les comprendre pour mieux les protéger. A chacun sa balise : quand l’oiseau sera équipé d’un petit sac à dos, les animaux terrestres se verront poser un collier et en ce qui concerne le monde aquatique un pop up embarquant un capteur de lumière sera appliqué aux espèces qui ne remontent pas à la surface et une balise marinisée, robuste et adaptée sera posé sur la carapace ou le dos des spécimens à protéger. Des dispositifs soucieux du bien être animal ne dépassant jamais 3% de son poids.

 

Observation des conditions environnementales

Comment comprendre et protéger une espèce sans comprendre son environnement ?

A CLS se sont plus de 150 paramètres environnementaux qui sont suivis régulièrement : température de l’eau, courants, concentration en phytoplancton, en CO2, ces paramètres nous renseignent sur les préférences des spécimens étudiés et sur l’impact que leur changement/bouleversement peut engendrer.

 

Lutte contre l’éco-criminalité

La criminalité environnementale semble se répandre au niveau international. Certains appellent à la reconnaissance d’un crime contre l’environnement : l’écocide. Mais comment définir un tel crime contre la biodiversité, l’environnement et finalement un crime contre les générations futures ? Au-delà du braconnage individuel ou des incendies de forêt, l’écocide désigne les actes les plus graves : trafic international de déchets toxiques, exploitation illicite et massive des ressources naturelles et des métaux précieux, trafic international d’espèces protégées.

Lutter contre la criminalité environnementale, c’est donc assurer la sécurité de la planète.

Depuis les années 2000, CLS a déployé des dispositifs de surveillance sur mesure pour les autorités, ils sont basés sur la localisation et la collecte de données, l’observation de la Terre et la détection d’activités illégales telles que : l’exploitation minière illégale, la pêche illégale, l’exploitation forestière illégale, la Pollution ou encore le Braconnage. CLS utilise tous les moyens et compétences en sa possession pour offrir la meilleure solution pour lutter contre le crime le plus grave de dommages volontaires.

 

Expansion urbaine et mesures compensatoires

grand lyonIl y a toujours eu des villes en avance sur leur temps ! Le Grand Lyon fait partie de ces collectivités visionnaires qui tente de faire évoluer leur territoire en symbiose avec la nature. Le Grand Lyon est une collectivité territoriale composée de 59 communes. Pour maîtriser son expansion et rendre la vie de ses 1,5 millions d’habitants plus agréable, tout en respectant sa biodiversité, la métropole lyonnaise a choisi SIRS, filiale de CLS pour cartographier et caractériser sa végétation urbaine dans le cadre d’un grand programme de gestion écologique de son territoire. Dans le cadre du projet, SIRS a développé de nouvelles méthodes afin de répondre aux besoins du Grand Lyon. Les utilisateurs pourront réaliser des rendus cartographiques en 3D utiles notamment pour les simulations d’îlots de chaleur, de diffusion de polluants,…

SIRS fournit ainsi : des cartes répertoriant les grands types de végétation à très grande échelle, des bases de données pour une utilisation opérationnelle, des informations sur les couloirs écologiques et végétaux, des indicateurs de suivi de la consommation d’espace, autant d’informations stratégiques pour l’amélioration de la connaissance des milieux en vue de la prise de mesures compensatoires et l’intégration de la question du végétal dans un contexte d’adaptation au changement climatique.

 

S’inscrire à la newsletter CLS Nous contacter