bois
Applications & Services 22/06/2021

Gestion des forêts et des ilots bioclimatiques : les atouts du spatial

Selon un rapport de la FAO, la déforestation mondiale, due pour l’essentiel à la conversion des forêts tropicales en terres agricoles se poursuit à un rythme alarmant dans de nombreux pays. L’intensification du réchauffement climatique et l’artificialisation des sols contribuent à intensifier les températures en ville. Le monde vit une pandémie sans précédent, pandémie liée à un virus fortement suspecté comme étant une zoonose (maladie transmise par les animaux) zoonoses dont l’émergence est bien connue pour être liée à la déforestation. L’enjeu autour de nos forêts et de nos ilots bioclimatiques n’a jamais été aussi important.

 

Pourquoi mieux gérer nos forêts ?

  • Préserver la richesse écologique des forêts (creuset de la biodiversité).
  • Conserver le système Terre (puits de carbone).
  • Entretenir une barrière naturelle contre les risques environnementaux et les aléas climatiques (crues, désertification, recul du littoral, etc.).
  • Développer un futur durable, relever le défi de la transition écologique (matière première durable – biocarburant, colle, fibre de carbone).
  • Respecter nos forêts et diminuer l’émergence de zoonoses.

 

foretLes chiffres

D’après les principales conclusions de l’enquête la plus exhaustive de la FAO sur les forêts, portant sur 233 pays et territoires, quelque 13 millions d’hectares de forêts par an auraient été convertis à d’autres utilisations ou auraient disparu pour causes naturelles dans le monde sur une période de 10 ans, contre 16 millions d’hectares sur la décennie précédente.

La superficie totale des forêts de la planète représente un peu plus de 4 milliards d’hectares, soit 31% de la surface émergée. La perte annuelle nette de forêts (c’est-à-dire lorsque la somme de toutes les pertes de forêts dépasse les gains) correspond à un territoire plus ou moins équivalant au Costa Rica. Avec près de 60 % des maladies infectieuses émergentes classées comme zoonotiques, ces pathologies représentent un enjeu croissant de santé publique au niveau mondiale.

 

Les enjeux à l’échelle internationale

  • Mettre en place un système global de gestion des forêts.
  • Déployer un suivi temps réel précis a la semaine.
  • Créer des systèmes d’alertes et de détections automatiques de déforestation illégale.

 

satelliteCLS et la gestion des forêts par satellite

Résultat de 30 ans de collaboration étroite avec les gestionnaires de forêts, CLS Lille localise, suit et évalue l’évolution du couvert forestier de l’échelle locale, nationale et globale dans le cadre de politiques nationales et internationales (CCNUC REDD, Déforestation zéro).

EquipePlus précisément, CLS :

  • Fournit un appui aux inventaires forestiers.
  • Cartographie le couvert forestier tropical.
  • Effectue des détections de changements.
  • Produit des indicateurs statistiques de l’évolution du couvert forestier.
  • Cartographie des données d’activités (nomenclature du GIEC).
  • Transfère ses compétences aux acteurs locaux.
  • Contribue aux initiatives internationales en termes de coordination sur les systèmes de suivi de forêts.

Contacter nos équipes

équipe sur le terrain

 

Focus sur la zone subsaharienne

Les cartes d’évolution du couvert forestier permettent d’identifier rapidement les causes de la déforestation et de suivre les politique mise en œuvre par les gouvernements ainsi que de détecter la déforestation illégale.

cartographie Gabon
Cartographie du suivi du couvert forestier au Gabon et identification des principales causes de déforestation.

 

Contribution à l’établissement de niveaux de références pour la Convention Cadre des Nations Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC)

Mise en œuvre de méthodes validées scientifiquement permettant d’estimer la superficie du couvert forestier à l’échelle national et par unité territoriale ainsi que l’évolution du couvert forestier et l’estimation des incertitudes permettant de calculer les émissions de CO2 issu du secteur forestier.

Graphique du couvert forestier

 

Suivi et alertes de perturbations du couvert forestier

L’utilisation de données multi capteurs intégrant à la fois les satellite optiques et radar permettent d’assurer une qualité optimale de la détection des zones déforestées tout en assurant une continuité des observations même pendant des périodes de couvert nuageux persistant.

Contacter nos équipes

images optique et radar du couvert forestier
images optiques et radar du couvert forestier du Gabon