Avec sentinel 3, CLS joue les gardiens de l'eau
03/03/2017 Références

CLS, la vigie des océans

Forte de près de 20 ans d’expertise, CLS utilise les données de plusieurs satellites dont les sentinelles pour élaborer de nouvelles solutions afin de protéger la planète, son environnement, sa biodiversité et ses habitants.

Sentinel 1 : Des images radar pour détecter les pollutions en mer

Dans le cadre de projet européen ou pour le compte de ses clients, CLS surveille les espaces maritimes afin d’y détecter les nappes de pollutions ( hydrocarbures – naufrage, dégazages, déballastage, etc.), les bateaux de pêche illégaux et apporter un support aux administrations dans les cas de catastrophes naturelles.

CLS opère ainsi régulièrement pour le compte de l’Agence Européeenne de sécurité maritime, EMSA, l’acquisition d’images radar sentinel-1. Grâce au travail des analystes de CLS et aux vigisat pollution seamodèles algorithmiques développés au sein de sa division radar et drones à CLS, il est possible de détecter les déversements d’hydrocarbures en utilisant des images radar satellites sentinel 1 pour déterminer les trajectoires de dérive des nappes d’hydrocarbures, identifier les pollueurs et la source possible de la pollution et ainsi, fournir le rapport de détection

En savoir plus sur le service européen CLEANSEANET

Avec sa filiale TRE ALTAMIRA, CLS va utiliser des centaines d’images satellitaires provenant de constellations satellitaires de l’agence spatiale européenne dont Sentinel 1 afin d’étudier l’impact de la réalisation de l’infrastructure le long du tracé et des zones adjacentes des travaux du Grand Paris Express. Une surveillance satellitaire sans précédent qui s’étalera sur 35 ans, études historiques comprises.

Les travaux du Grand Paris Express sous haute surveillance satellitaire

Sentinel 3 : le niveau des océans, des lacs et des fleuves sur la plateforme européenne Global Land

Dans l’aventure Sentinel-3, CLS a été nommée par l’ESA comme responsable des chaines de traitement et centre de performance mission S-3 pour la topographie et également centre de traitement et d’archivage de la donnée de topographie pour les surfaces continentales.

CLS s’est également vu confier la responsabilité de livrer les données altimétriques océaniques sur la plateforme d’accès aux données du Copernicus Marine Environment Monitoring Service, mission confiée par MERCATOR OCÉAN. Dans le cadre du Copernicus Global Land Service, CLS s’est vu confier par le Joint Research Center (JRC) la mission de livrer les données altimétriques sur des surfaces hydrologiques continentales. Pour le compte du CNES, CLS réalise également des actions de recherche et de développement. Enfin, pour le compte d’EUMETSAT et du CNES, CLS réalise des produits altimétriques de niveaux supérieurs. A ce titre CLS et ses partenaires ont développé des chaines de traitement uniques capables de livrer aux scientifiques, climatologues, météorologues, océanographes, biologistes, hydrologues, du monde entier le niveau des océans, des lacs et des fleuves.

SENTINEL-3 : un monde d’applications